A vélo couché !

Publié le 24/10/2018
Matériel

Est ce que vous avez déjà couché votre vélo ou VTT au garage pour l’hiver ? Pas nous ! Pourtant, cette semaine, on vous fait découvrir le « vélo couché », vous connaissez ?

Vélo Drôme

Comme son nom l’indique, on est en position semi-allongée ou horizontale sur un vélo couché avec les pieds surélevés. Du coup, la structure générale du vélo est complètement modifiée : le pédalier est à l’avant, le guidon est au dessus des genoux ou en dessous des fesses selon les modèles, et la traditionnelle selle est remplacée par un siège confortable sur lequel vient s’appuyer le dos. Ils disposent en général de 2 roues (high racer, mid racer et low racer) mais il en existent aussi à 3 roues (trike et vélomobile). Il faut compter environ 1000 € pour un premier prix de modèle neuf.

Les premiers spécimens sont apparus en Suisse et en France fin 19ème / début du 20ème siècle. La pratique reste pour l’instant peu courante mais il existe une Association Française de Vélocouché.

Quels avantages ?

Plus de confort avec la position semi-allongée qui apporte  :

  • une meilleure pénétration dans l’air par rapport à un vélo classique
  • un plus grand confort qui limite les douleurs de dos, cou, épaules, fesses…
  • une meilleure circulation du sang dans le corps et donc une meilleure efficacité, les muscles étant mieux oxygénés

Plus de puissance et moins de fatigue :

  • La puissance de pédalage est plus importante, notamment dans les montées
  • Le dos confortablement appuyé sur le dossier du siège, il est plus facile et moins fatiguant de faire de longues distances

Plus de sécurité :

  • Une visibilité à 180° vers l’avant sans être le « nez dans le guidon »
  • Moins de risque d’accrocher les pédales dans les virages et de chuter

 

Quels inconvénients ?

  • Un manque de ventilation dans le dos
  • L’impossibilité d’effectuer des démarrages rapides en se mettant en danseuse
  • Visibilité vers l’arrière plus difficile mais aussi de la part des autres utilisateurs de la route qui perçoivent moins bien ces vélos « bas »

Voici un avant-goût en images :

Quelques adresses

Ventoux

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *